• Accueil
  • > Recherche : affaire femmes

Résultat pour la recherche 'affaire femmes'

la situation très difficile des femmes afghanes

la situation très difficile des femmes afghanes dans actualité dd75hky6 

Le président afghan Hamid Karzaï, à quelques mois d’élections compliquées, a fait voter une loi relative au statut des femmes qui ne va pas forcément dans le sens de la « détalibanisation » du régime souhaitée par l’occident. Selon la presse, cette nouvelle législation interdit aux femmes chiites hazaras de refuser d’avoir une relation sexuelle avec leurs époux et de sortir sans leur permission.

Mardi, à La Haye, lors de la Conférence sur l’Afghanistan, les ministres des Affaires étrangères des pays scandinaves sont montés au créneau. Hillary Clinton, la Secrétaire d’État américaine, aurait, elle aussi, demandé des explications au président afghan lors de leur rencontre en tête-à-tête. Hier, c’est la classe politique canadienne dans son ensemble qui intervenait à son tour pour manifester sa désapprobation.

Selon certains analystes politiques, cette décision aurait pour principal objectif de s’assurer le soutien des conservateurs en vue de l’élection présidentielle du 20 août 2009.

liens:

tag rue89 sur l’Afghanistan

Hamid Karzaï

l’éducation des filles en France à l’époque de la Renaissance

l'éducation des filles en France à l'époque de la Renaissance dans la femme & l'histoire renaissance_italienne

Une éducation avant tout religieuse

Au XVIe siècle, l’éducation des filles est grandement religieuse. On leur apprend les travaux domestiques et le catéchisme pour qu’elles puissent ensuite élever leurs enfants chrétiennement. La religion passe par la femme et se transmet de mère en fille. Très peu de femmes échappent à ce type d’éducation à dominante religieuse. Celle-ci montre la place trop importante de l’Église, mais aussi le rôle de la femme, qui est uniquement vue dans sa dimension de mère et d’épouse.

la pensée humaniste

Le livre de Jean-Louis Vivès, De l’institution de la femme chrétienne (1523) est beaucoup lu dans les milieux humanistes européens. La nécessité d’éduquer les filles est alors reconnu par certains. Mais la question reste entière : que leur apprendre ? La première vertu pour Vivès est la « pudicité » ce qui correspond à la vision d’une femme réservée. Mais il demande aussi une certaine culture, pour former la future épouse et la future mère. Celle-ci doit être capable de :

  • se rendre agréable à son mari par ses charmes et sa conversation

  • l’aider dans le gouvernement des affaires domestiques

  • savoir élever chrétiennement ses enfants.

Jean-Louis Vivès préconise donc un enseignement de la lecture et de l’écriture, mais ne néglige pas les travaux domestiques : tenir l’aiguille et faire la cuisine, même pour les princesses. Il distingue quand même les travaux aristocratiques (broderie, dentelle) des travaux plus populaires (filer, coudre). Il recommande aussi la séparation des filles et des garçons. Enfin, dans le débat théorique qui consiste à savoir si les femmes doivent apprendre le latin, Vivès est assez réservé. Il préconise l’étude des lettres pour les filles nobles qui s’y montrent aptes.

souce wikipédia

la militante américaine Angela Davis

la militante américaine Angela Davis  dans le combat pour le respect 5079 

Son adhésion au parti communiste américain et au mouvement des Black Panthers lui vaut d’être surveillée par le FBI. Elle enseigne en 1969 à l’UCLA – l’université de Californie à Los Angeles- mais en est renvoyée à cause de son activisme politique. Elle s’investit dans le comité de soutien aux Frères de Soledad, trois prisonniers noirs américains accusés d’avoir assassiné un gardien en représailles de l’assassinat d’un de leur codétenu. Elle est accusée d’avoir organisé une prise d’otages dans un tribunal dont l’issue a été meurtrière : Jonathan Jackson, le jeune frère de George Jackson, le juge et deux autres prisonniers sont tués après que la police a ouvert le feu sur leur véhicule. Commence alors une cavale à travers les États-Unis : elle apparaît sur la liste des femmes les plus recherchées par le FBI. Ce dernier, dirigé par J. Edgar Hoover, lutte dans le cadre du programme COINTELPRO contre les Black Panthers et les communistes dans un contexte de guerre froide et de guerre au Viet Nam . Après deux semaines de cavale, elle est arrêtée dans un hôtel, puis emprisonnée pendant seize mois avant d’être jugée et acquittée. Cette affaire connaît un retentissement international. En France, Jean-Paul Sartre, Gerty Archimède, Pierre Perret et des milliers de manifestants la soutiennent.

Dès sa sortie de prison en 1971, Angela Davis se met à publier. Ses essais autant que ses discours véhéments en font l’une des intellectuelles radicales les plus connues de l’époque : la paix au Vietnam, l’antiracisme, le féminisme constituent son credo.

En 1980 et en 1984, Angela Davis se présente aux élections présidentielles américaines comme vice-présidente du candidat communiste Gus Hall.

De nos jours, Angela Davis est professeur d’histoire de la conscience à l’Université de Californie(campus de Santa Cruz). Elle fait campagne contre la guerre en Irak. Elle a reçu le Prix Thomas Mertonen 2006. Angela Davis rejoint le « Comité international de soutien aux victimes vietnamiennes de l’agent orange et au procès de New York » (CIS) conduit par André Bouny. Elle lutte contre l’industrie carcérale et la peine de mort aux États-Unis et dans le monde.

l’excision, est-elle vraiment une affaire de femme?

Née en Somalie en 1969, exilée au Pays Bas, Ayaan Hirsi Ali est une femme politique néerlandaise. Elue au Parlement en 2003 comme membre du Parti populaire libéral et démocrate, elle a fait adopter une proposition de loi réprimant sévèrement la pratique de l’excision.

Une des raisons souvent évoquées par les hommes pour expliquer le maintien de cette pratique est que c’est  » une affaire de femmes  » et que, de ce fait, ils n’ont pas leur mot à dire.
Les hommes ne veulent pas selon leurs propres paroles  » être complices de cette pratique « .  » Ce sont les femmes qui décident.  » Les femmes disent aux hommes :  » C’est mon problème, cela ne te regarde pas « .
Mais si l’on interroge les femmes, on entend dire :  » Toutes les femmes sont sous la domination du mari et elles doivent obéir.  »
Pourtant il est indéniable qu’en grande majorité, en dépit de leurs affirmation, les hommes sont informés de cette pratique.
En fait, ils contribuent à son maintien, en refusant d’épouser des femmes non excisées.
Ils la perpétuent également en payant les services des exciseuses.
Car comment peut-on imaginer que la majorité des femmes africaines immigrées en France puissent rémunérer les services d’une exciseuse alors qu’elles n’ont pas d’autonomie financière ?
En effet, en général, elles n’ont pas accès à l’argent du ménage, le mari se chargeant des dépenses et du budget.
Toutefois, il est vrai que traditionnellement, en Afrique, dans certaines sociétés, du fait de la différenciation de genre (femme-homme), il était sans doute inconcevable que les hommes puissent intervenir dans le maintien ou le rejet de cette pratique.
En revanche, même pour les personnes les plus convaincues que  » c’est l’affaire des femmes « , il ne fait cependant aucun doute que l’homme est à l’origine de cette pratique afin de contrôler la sexualité féminine.
Enfin, en plus de cette  » domination « , intégrée par certaines femmes comme normale, il ne faut pas négliger la pression de la communauté villageoise qui s’exerce sur les femmes comme sur les hommes.

la légende extraordinaire des amazones

la légende extraordinaire des amazones dans la femme & l'histoire 

combat des Amazones contre les Grecs

(en deux parties)

Selon la légende, les Amazones habitent les rives du fleuve Thermodon, en Cappadoce dans l’actuelle Turquie. Elles tuent leurs enfants mâles ou les rendent aveugles ou boiteux, pour ensuite les utiliser comme serviteurs. Quant aux femmes, elles coupent leur sein droit pour faciliter le tir à l’arc. Pour assurer la perpétuation de leur civilisation, elles s’unissent une fois par an avec les hommes des peuplades voisines dont elles choisissent les plus beaux.

Les attributs des Amazones sont le πέλτη / péltê, un bouclier léger en forme de demi-lune, la lance, l’arc et les flèches propres aux cavaliers des steppes, le cheval et la hache — σάγαρις / ságaris d’abord, puis double hache à partir de l’époque hellénistique, par exemple chez Quintus de Smyrne. Le signal avant la bataille est donné par le sistre (sorte de grelot) généralement de bronze.

De nombreux héros grecs — Bellérophon, Achille, Héraclès, Thésée ou encore Priam — ont eu affaire à elles. Curieusement, chacun eut sa reine à aimer et, finalement, à tuer. Achille affronte Penthésilée venue secourir les Troyens, s’en éprend et la tue dans le même temps. Priam, le vieux roi troyen, a lui-même repoussé une invasion amazone. Héraclès doit s’emparer de la ceinture d’Hippolyte et finit par massacrer cette dernière, ainsi que ses compagnes.




philea |
Documentaires pour tous |
boumboumjames |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Toute une vie...
| Warhol l'avait dit...un qua...
| juliette66