les filles grecques étaient inutiles parce qu’elles méconnaissaient l’art de la guerre

Les filles grecques, n’étant pas formées à l’art de la guerre et ne pouvant donc pas défendre la Cité, étaient considérées comme moins utiles que les garçons. Elles étaient ainsi plus souvent |exposées qu’eux, c’est-à-dire abandonnées dans la nature, ce qui constitue une forme d’eugénisme, ou vendues comme esclaves.

Lorsqu’elles étaient élevées, elles bénéficiaient de moins de soins et d’attention que les garçons. En général, les femmes sont méprisées. Sémonide d’Amorgos dit d’ailleurs que « c’est Zeus qui a créé le mal suprême : les femmes. », faisant référence au mythe de Pandore.

On trouve cependant quelques rares exceptions, notamment chez les Pythagoriciens qui avaient notamment en leurs sein la mathématicienne, médecin et philosophe Théano.

Dans Lysistrata, une comédie de 411 av. J.-C., Aristophane imagine les femmes faisant la grève du sexe, afin de raisonner leurs maris et établir la paix entre les cités : « Pour arrêter la guerre, refusez-vous à vos maris. »

0 Réponses à “les filles grecques étaient inutiles parce qu’elles méconnaissaient l’art de la guerre”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




philea |
Documentaires pour tous |
boumboumjames |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Toute une vie...
| Warhol l'avait dit...un qua...
| juliette66